La typo crève l’écran

Typo-Allen

Trouvé ce jour sur Influencia : de l’importance majeure de la typo dans la communication des films. Dans leurs affiches mais aussi leur générique.

La typographie au cinéma

Où l’on (je) découvre que, depuis Annie Hall, Woody Allen utilise la même typo sur tous ses génériques, la Windsor Light Condensed.

 

Et cette petite perle : « Si les films avaient des typos de m… »

If movies had crappy fonts

Même si la com publique n’est pas du cinéma, leurs annonceurs peuvent méditer cet exemple. Trop de pseudo territoires de communication investissent sur des idées d’images laborieuses et indéclinables et négligent la puissance et la déclinabilité d’une bonne typographie…